Cette matinée d'été est tout de même un peu fraîche


Jean-Luc Cappozzo, trompette et bugle

Gaël Mevel,
violoncelle

Thierry Waziniak     Batterie


 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

De quoi s'agit-il ?
Du bonheur du son, du bonheur de l'abandon, du bonheur d'être là ensemble, de la lenteur, du vide,
de la profusion, de l’excès,
oui de l’excès mais dans un rapport étroit à la qualité de l’intimité,

du bruit, du jazz,
du bruit, doux, qui nous rappelle quelque chose : rien

du bruit, du free jazz, du bruit écouté de loin, avec un autre qui n'a pas remarqué, qui continue sa mélodie,
oui une mélodie !

Du bruit écouté de près, de si près, qu'on oublie comment ne pas tendre l'oreille,

et puis de l'amour, oui, de l'amour ! Ah , l'amour...!

Et puis aussi de température, comme si l'équateur, et le pôle s’embarquait soudain, main dans la main, à longer les arbres, les pieds dans un ruisseau,

décidément,
cette matinée d'été est tout de même un peu fraîche !

 


 

 

Premier concert du trio le Vendredi 10 avril à 20H
à La maison en bois
6 rue Beauregard
91 150 Abbeville la rivière