L'heure suprême
      de
          Franck Borzage

 

FILM de 1927 avec

avec Janet Gaynor et Charles Farrel

 

 

« AFFIRMER QUE "L’HEURE SUPRÊME" REPRÉSENTE UN DES SOMMETS DU MÉLODRAME À L’ÉCRAN RELÈVE DU PLÉONASME. »

HERVÉ DUMONT

 


 

 


Gaël Mevel : piano et bandonéon en solo

                                                                                              ou

Didier Petit   violoncelle

Gaël Mevel : piano et bandonéon

 

 

EXTRAITS VIDEO DU CINE-CONCERT EN DUO

En mp4 ici

sur youtube

 

 

 

EXTRAITS VIDEO DU CINE-CONCERT en solo

en flash ici

en mp4






 
 

Un des grands chef d'oeuvre du cinéma muet.
Ce couple deviendra un des couples mythiques du cinéma.
Janet Gaynor tourne ce film et et même temps "l'aurore" pour Murnau.

 

Avec l ’Heure suprême, Frank Borzage remporte le tout premier Oscar décerné à un réalisateur et livre son film le plus célèbre et le plus stylisé, souvent comparé à l’autre chef-d’œuvre réalisé la même année : L’Aurore de F.W. Murnau. En réunissant pour la première fois Janet Gaynor (L’Ange de la rue) et Charles Farrell (Liliom), ce mélodrame exemplaire fait résonner la romance intime avec la grande histoire et la Première Guerre mondiale. Teinté de réalisme magique et d’une atmosphère céleste, L’Heure suprême reste l’une des plus belles expressions cinématographiques du miracle de l’amour.

 

La musique de ce ciné-concert a été créée pour le festival du film muet d'Anères, en solo, puis jouée au forum des images, à l'institut Lumière, au festival Jazz d'Or de Strasbourg.


 

 

 

 

 

 

 

 

pour une plaquette en pdf, c'est ici