Gael Mevel Trio                                  



Judex                               4'12   La lucarne incertaine
Le pencheur de balance    5'00 Le chat au cheveux roux
Un oiseau sur l'épaule      2'56 Mandragore

Musiciens / Musicians : Jean-Jacques Avenel / Thierry Waziniak / Gaël Mevel

Par trois points non alignés, on peut toujours tracer un cercle. Cette image du trio nous invite à toutes les libertés et à certaines exigences.

En mouvement lui-même, chaque musicien sait que ce cercle existe, quel que soit le mouvement des autres, et cherche la danse qui soulignerait cette mouvante et désordonnée perfection.

En proposant des valses à Jean-Jacques Avenel et Thierry Waziniak,
j’ai voulu initier ces danses parallèles nées du mouvement des êtres, ce mouvement qui n'est pas seulement l'energie, l'amitié, ou une danse intérieure mais surtout le mouvement de l'une vers l'autre.

Et si ces valses semblent parfois s'évanouir, c'est qu'elles ont leur vie propre, dont peut souhaiter ne pas tout dire, et le temps passé rend possible cette nécessaire liberté.
Gaël Mevel

.

 

From any three points not in alignment, a circle can always be drawn. This image of a trio presents us with great liberty but certain demands.
In movement, each musician is aware that the circle exists, whatever the movement of the others, searching
for the intimate dance to underscore this ever-shifting and disordered perfection.
In suggesting waltzes to jean-Jacques Avenel and Thierry Waziniak, I wanted to introduce parallel dances, originating in the movement of people, not merely energy, friendship or a dance within, but above all the movement of one towards the other.
If these waltzes seem at times to vanish, it is because they have a life of their own that we wouldn 't want to say too much about, and that time past makes this necessary freedom possible.
Gael Mevel